Accueil / Nos placements / Placements immobiliers / Article - Les SCPI sont protégées des aléas à court terme

Les SCPI sont protégées des aléas à court terme

Comment les SCPI résistent-elles à la crise du coronavirus ?

La crise sanitaire actuelle ne doit pas faire céder à la panique sur les placements en cours.
Les SCPI par exemple, ne sont que faiblement impactées. Ses caractéristiques et les avantages qu’elles proposent permettent en effet de se prémunir de ce type d’aléas…

Un secteur solide

Même en temps de crise, l’immobilier garde la cote auprès des investisseurs. S’il convient de rester prudent sur le visage du marché en sortie de crise, l’immobilier et plus particulièrement les SCPI ont abordé ce confinement sereinement.

Les Français considèrent - à juste titre - la pierre comme une valeur refuge. Le marché dans son ensemble bénéficie d’une bonne rémunération grâce notamment, à des taux historiquement bas. La longue durée d’un investissement immobilier garantit également stabilité et sécurité pour ces placements.

SCPI : un placement solide et pérenne

À ce jeu-là, l’investissement en SCPI devrait être le placement le moins impacté par cette crise.

Il faut dire que la SCPI est le produit d’investissement en vogue avec un record de collecte brute à 9,7 milliards d’euros en 2019. La diversité de l’offre proposée (il existe des SCPI à capital fixes, variables, fiscales, de rendement…), offre davantage la possibilité d’engager une opération qui répond à un besoin précis. Cela simplifie l’accès à un placement dans lequel on retrouve des profils d’investisseurs bien différents.

Dans une SCPI, la gestion est déléguée à la société et les revenus (nets de frais de gestion) sont perçus chaque trimestre. Avec un placement confié à des experts, l’investisseur s’offre une tranquillité d’esprit et n’a plus qu’à s’assurer de la bonne réception de ses revenus délivrés automatiquement par l’organisme.

La structure même de l’opération (plusieurs personnes investissent sur un bien) incite à la diversification des actifs. Les risques sont dilués, ce qui permet aux SCPI d’offrir davantage de garanties en termes de sécurité du placement et de rendement.

Le dynamisme des SCPI est également porté par la forte demande locative, notamment dans l’immobilier de bureaux neufs. La période actuelle ne devrait pas créer de déséquilibre majeur entre l’offre et la demande, ce qui favorisera une relance rapide de l’activité à la sortie du confinement.

Un historique favorable

Si la visibilité quant à l’avenir est limitée, le passé permet de trouver des points d’ancrage. En observant la crise financière de 2008, on constate que la distribution des revenus n’avait pas diminué outre-mesure à l’époque. Comme en 2008, la crise sanitaire n’aura pas de répercussions majeures sur l’immobilier d’entreprise.

Il faut aussi souligner que les SCPI connaissent un taux de vacances extrêmement faible sur l’ensemble du pays. À titre d’exemple, il est inférieur à 5% sur la région parisienne avec un taux de construction de logements qui représente 4% du parc déjà existant. Quand stabilité et développement font bon ménage pour assurer aux SCPI, un avenir toujours plus radieux…

Pour plus de visibilité quant à la réalisation de vos objectifs patrimoniaux, nous vous accompagnons et vous conseillons en fonction de vos critères d’investissement.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques. OK Personnaliser