Accueil / Nos placements / Epargne - Retraite / Réforme des retraites : Quel avenir pour l'épargne retraite en 2020 ?

Qu’adviendra-t-il de l’épargne retraite en 2020 ?

 

Dans un contexte de revendications sociales que connait le pays, le gouvernement a divulgué - par la voie de son Premier ministre Édouard Philippe – son nouveau projet de réforme universelle des retraites.

Quel est-il ? Pourquoi est-ce le bon moment pour souscrire à un plan d’épargne retraite ?

Décryptage.

Zoom sur le projet de réforme universelle des retraites

Le nouveau régime de retraites annoncé par le gouvernement devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2025. Il prévoit un système de cotisation par point de retraite.

Ces unités seront cumulées tous les mois grâce aux revenus tirés de l’activité professionnelle de l’épargnant. La valeur d’un point de retraite pourrait correspondre à 10 euros cotisés, comme le préconisait le rapport Delevoye.

À la fin de la carrière de l’actif, les points acquis serviront de base pour le calcul de la pension de retraite.

Dans le système actuel – pour le privé du moins -, les pensions sont calculées sur la base de la moyenne des 25 meilleures années en termes de salaires annuels : c’est le salaire annuel moyen (SAM). Le calcul de la pension de retraite de base équivaut alors à la moitié de ce salaire de référence.

Avec ce nouveau régime, c’est le nombre de points acquis durant toute la carrière de l’actif qui permet de calculer la pension de retraite future.

L’âge de départ à la retraite comme facteur déterminant

Un autre point est à retenir dans le calcul de la pension : celui de l’âge pivot de départ à la retraite. S’il est théoriquement possible de partir dès 62 ans avec le régime universel, vous subirez un malus en cas de choix de cette option (le rapport Delevoye proposait 5% de la pension par an à vie).

Pour ne pas y faire face, il faudrait partir à l’âge pivot (qui pourrait être 64 ans en 2027), pour que le calcul de la pension prenne en compte la valeur réelle du point.

En revanche, un départ au-dessus de l’âge pivot entrainerait un bonus, toujours de l’ordre de 5 %, mais bénéficiable sur 10 ans.

 

reforme retraite 2020 - guide des placements

 

Régime universel : quelles incertitudes ?

Si les contours du nouveau régime de retraite semblent avoir été établis, de nombreuses doutent planent encore quant à son application future.

À ce jour, le projet de loi - tel qu’il est présenté - laisse une marge de manœuvre au Gouvernement, qui s’est fixé pour objectif de maintenir l’équilibre financier sur 5 ans.

Dans cette optique, il peut par exemple décider de repousser l’âge pivot afin de respecter son cahier des charges. En cas de modification de l’âge pivot, la performance d’un point diminuera, ce qui donne lieu à une nouvelle source de flottements.

Un autre risque résulte dans les possibles changements de décisions budgétaires. Elles pourraient être prises par les différents gouvernements qui se succèderont entre aujourd’hui et le moment de votre départ à la retraite.

Toutes ces incertitudes appellent à la prudence. En ce sens, il est préférable de se prémunir en souscrivant dès maintenant auprès d’un Plan d’Épargne Retraite.

Pourquoi souscrire auprès d’un plan d’épargne retraite ?

L’engagement d’un plan d’épargne retraite offre de multiples avantages. D’abord, vous vous constituez un patrimoine supplémentaire que vous débloquerez lors de votre départ à la retraite, en complément de la pension de retraite classique.

Ensuite, chaque versement effectué peut être déduit de votre revenu imposable. Plus votre imposition est importante, plus votre avantage fiscal sera conséquent et l’économie d’impôt importante.

Enfin, vous vous garantissez surtout la perception d’un complément de retraite jusqu’à la fin de vos jours.

En savoir sur le Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP).

Vidéo Valofi : Comment bien préparer sa retraite ? 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques. OK Personnaliser