Qu’est-ce que le PEA Jeunes ?

Mis à jour le

Introduit par la loi Pacte, le PEA jeunes (qui fonctionne sur le même principe qu’un PEA classique), s’adresse aux personnes entre 18 et 25 ans toujours rattachées au foyer fiscal de leurs parents.

Comment fonctionne le PEA jeunes ?

D’une manière générale, un PEA (ou Plan d’Épargne en Actions) est un produit d’épargne qui permet d’acquérir et vendre des actions d’entreprises européennes, tout en accédant à des réductions d’impôts.

2 types de PEA existent :

  • Le PEA Classique : il peut être ouvert auprès d’une banque (on parle alors de PEA bancaire) ou d’une compagnie d’assurance (PEA assurance).
  • Le PEA - PME : orienté sur les titres des PME (Petites et Moyennes Entreprises) et ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire).

Rendu officiel par un décret publié au Journal Officiel le 24 août 2019, le PEA jeunes repose sur la même structure qu’un PEA classique. Il dispose d’un compte titre et d’un compte espèces qui permettent de gérer un portefeuille d’actions.

  • Compte titre : compte dans lequel sont investies les valeurs mobilières.
  • Compte espèces : compte dans lequel passent les fonds qui proviennent des achats et des ventes d’actions. Mais également les dividendes versés et les frais prélevés.

Le plafond de versements du PEA jeunes est de 20.000 € (contre 150.000 € pour un PEA classique), ce qui constitue la différence majeure entre les deux dispositifs.

L’objectif du dispositif est de donner la possibilité aux 18-25 ans d’apprendre les rouages de l’investissement en bourse en restant sur des sommes raisonnables.

 

pea jeune - guide des placements

Fiscalité relative au PEA jeunes

La fiscalité du PEA jeunes est similaire à celle d’un PEA classique. Dans les faits, elle dépend de la durée depuis laquelle le PEA est détenu et varie si celui-ci est mis en place depuis plus ou moins de 5 ans.

L’ensemble des gains nets de versements effectués sur le PEA acquis avant 5 ans de détention sont imposables et soumis aux cotisations sociales. Ils subissent une imposition à hauteur de 30 % qui résulte du régime d’imposition du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU). Ce dernier, au taux de 12.70 %, se cumule à celui sur les cotisations sociales de 17.20 %.

L’une des principales forces du PEA se trouve dans sa fiscalité avantageuse pour des opérations réalisées après 5 ans. Dans ce cas de figure, les gains nets tirés de ces actions sont exonérés d’impôts. Seul le prélèvement sur les cotisations sociales à 17.20 % reste toujours applicable.

Qu’est-ce que le PEA – PME ?

Quelques nouveautés apparaissent aussi sur le PEA – PME. Comme expliqué plus haut, il permet d’investir dans des entreprises non cotées (PME et ETI) et les sommes disponibles ne peuvent être utilisées que pour ces types de placements.

En revanche, un PEA – PME peut parfaitement être cumulé avec un Plan d’épargne en Actions. Dans ce cas-là, le plafond de versement commun aux 2 PEA passe de 75.000 € à 225.000 €.

 

pea jeune demande de contact

Dans la même rubrique
En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques. OK Personnaliser