Accueil / Nos placements / Epargne - Retraite / Comment récupérer l'argent d'un PERP ?

Comment récupérer l’argent d’un PERP ?

Mis en ligne le

Le plan épargne retraite populaire ou PERP, est un placement financier qui vous permet d’épargner durant votre vie professionnelle, afin de bénéficier d’un complément de revenu une fois arrivé à la retraite.

Concrètement, l’épargnant va se constituer progressivement un capital sur son PERP, en réalisant des versements réguliers d’un montant qu’il aura préalablement choisi. Une fois à la retraite, ce capital lui sera redistribué sous la forme d’une rente viagère (des mensualités lui seront versées jusqu’à son décès).

A savoir également : tous les versements que l’épargnant réalise sur son PERP, sont déductibles de l’impôt sur le revenu. Cela est particulièrement intéressant pour les actifs qui se situent dans la troisième ou quatrième tranche du barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Dans le cas de figure le plus classique donc, l’épargnant peut récupérer l’argent de son PERP une fois arrivé à la retraite et sous la forme d’une rente viagère.
Vous allez découvrir cependant, qu’ils existent d’autres scénarios possibles pour récupérer l’argent de son PERP à la retraite et également avant sa retraite de manière anticipée mais sous certaines conditions.

 

Comment récupérer l’argent de son PERP lorsqu’on est à la retraite ?

Demander une sortie partielle en capital à hauteur de 20%

Même si l’objectif classique lorsqu’on ouvre un PERP est d’obtenir une rente viagère une fois arrivé à la retraite, vous êtes en droit depuis la réforme de 2010, de demander une sortie sous la forme de capital de 20% de l’argent épargné si vous le souhaitez.

Les 80% restants seront eux redistribués en rente viagère.


A savoir tout de même, que les 20% obtenus en capital seront soumis à l’impôt sur le revenu ou au PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) à hauteur de 7.5%.

 

Demander une sortie totale en capital

Afin de donner un coup de pouce aux personnes qui ne seraient pas encore propriétaire au moment de partir à la retraite, le PERP vous permet de retirer 100% du montant épargné sous la forme de capital, uniquement dans le cadre d’un achat ou d’une construction immobilière pour une résidence principale.

Il faut d’ailleurs prouver que vous n’étiez pas propriétaire durant vos deux dernières années de travail avant votre départ à la retraite.

Sauf dans les deux conditions suivantes :

  • Vous ou une des personnes qui logent avec vous est handicapé et touche une allocation type AAH ou AEEH pour les enfants
  • Votre résidence principale est devenue inhabitable à cause d’une catastrophe naturelle

 

A savoir également : Si une fois à la retraite votre rente viagère est inférieure à 40€ mensuel, alors vous avez le droit de demander une sortie total en capital de la somme épargnée.

Comment récupérer l’argent de son PERP de manière anticipée avant sa retraite ?

Pour récupérer totalement l’argent de votre PERP avant votre départ à la retraite, ils existent des conditions dé déblocage du contrat, qui relèvent surtout des accidents que vous pouvez rencontrer dans votre vie.

  • Le souscripteur du PERP devient invalide (2ème ou 3ème catégorie d’invalidité)
  • Le conjoint du souscripteur du PERP décède
  • Le souscripteur du PERP est dans une situation de surendettement
  • Le souscripteur du PERP a dû cesser son activité non salarié

En plus des conditions citées précédemment, il est possible de retirer intégralement l’argent de son PERP si le montant épargné ne dépasse pas 2 000 € et/ou que vous n’avez plus effectué de versement depuis au moins 4 ans.

Afin de demander à votre conseiller le déblocage de votre PERP, il vous suffit de lui envoyer un courrier recommandé.

Existe-t-il un autre cas de figure dans lequel on peut récupérer l’argent de son PERP ?

Oui, en cas de décès du détenteur d’un PERP il est possible de récupérer l'argent. Dans ce cas, la somme épargnée jusque-là sera bien redistribuée sous la forme d’une rente viagère, soit au conjoint soit aux enfants.
Si les enfants ont moins de 25 ans, la rente viagère qui leur sera distribuée prendra le nom de de rente d’éducation.

Enfin, le PERP n’est pas un placement financier qui compte comme étant un produit de succession. Autrement dit, si le souscripteur décède, le conjoint ou les enfants n’auront pas à s’acquitter des droits de succession.

Actualité :
Depuis le 1 janvier 2020, le PER avec notamment le contrant PERIN, vient remplacer l'ancien PERP.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques. OK Personnaliser