Comment fonctionne l’alimentation d’un PEA ?

Mis à jour le

alimentation pea image pour illustrer

Pour rappel, le PEA ou « plan épargne en actions » est un placement financier qui permet à tous les citoyens français d’investir en bourse sans connaissance particulière, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux à partir d’un certain nombre d’années.

Comment fonctionne l’alimentation d’un PEA ?

 

Alimentation du PEA grâce à des versements numéraires

Lorsqu’un épargnant ouvre un PEA, il ouvre dans le même temps un compte-espèces et un compte-titres.
Le compte-titres est celui qui contient les différentes actions dans lesquelles l’épargnant aura choisi de placer son argent.
Rappelons par ailleurs, que le PEA ne permet d’investir que dans des actions d’entreprises dont le siège social se trouve à l’intérieur des frontières de l’Union Européenne.

 

Le compte-espèces quant à lui, est celui dans lequel l’épargnant va réaliser l’ensemble des versements qu’il souhaitera pour alimenter son PEA.

Il est impossible de transférer par exemple un portefeuille d’actions dont vous seriez déjà propriétaire vers votre compte-titres de votre PEA.

L’épargnant est uniquement autorisé à réaliser ce que l’on appelle des versements numéraires sur le compte-espèces de son PEA.


Il s’agit de virements pouvant prendre les formes suivantes :

  • Espèces
  • Chèques
  • Virements bancaires
  • Prélèvements automatiques

 

Au final, ce sont les fonds que vous aurez versées sur le compte-espèces de votre PEA, qui vous permettront d’acheter des actions qui seront ajoutées ensuite à votre compte-titres.

 

A savoir : La somme dont vous disposez sur votre compte-espèces, ne vous permettra pas d’acheter des actions que vous disposeriez déjà sur un autre compte-titres. Il en va de même pour les actions détenues par votre conjoint ainsi que leurs descendants et ascendants.

Jusqu’à quel plafond peut-on alimenter son PEA ?

Le PEA détient un plafond de 150 000€, hors bénéfices réalisés depuis l’obtention du plan.
Egalement, il ne peut y avoir qu’un PEA par personne.

L’alimentation d’un PEA change en fonction de la durée du contrat

Comme vu précédemment, l’alimentation d’un PEA ou d’un PEA-PME doit se faire sous une forme numéraire et sans dépasser le plafond de 150 000€. Ce type d’investissement est tout de même régi par une loi qui impose une condition particulière en ce qui concerne l’utilisation du capital titre acquis.

Cependant, si votre PEA à moins de 5 ans d’ancienneté et que vous décidez de retirer de l’argent de manière partielle ou totale, vous ne pourrez plus du tout l’alimenter car cela entrainera sa clôture définitive.

En revanche après 5 ans d’ancienneté, vous pourrez décider de faire un retrait partiel sur votre PEA et ensuite de verser à nouveau de l’argent dessus. Cet avantage est dû notamment à la loi Pacte.

Par ailleurs, il est recommandé de conserver son PEA ou PEA-PME au moins 5 ans, car en plus d’une meilleur flexibilité concernant son alimentation, le titulaire du compte bénéficiera également d’avantages fiscaux intéressants.
En effet, chaque versement sera déductible de l’impôt sur le revenu.
 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à réaliser des statistiques. OK Personnaliser