Menu
Accueil / FAQ

Lexique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

Rachat partiel

Le souscripteur d’un contrat d’assurance vie peut désinvestir une partie des sommes versées sur un ou plusieurs fonds du contrat mais pas pour la totalité du contrat. On parle alors de rachat partiel. En fonction de l’ancienneté du contrat et du moment auquel survient le rachat, les plus-values réalisées peuvent être fiscalisées.

Rachat programmé

Un contrat d’assurance vie peut proposer au souscripteur dans ses options de gestion, la mise en place de rachats programmés. Le rachat programmé permet de percevoir périodiquement une partie de l’épargne du contrat. Ainsi le souscripteur peut obtenir un revenu complémentaire régulier tout en conservant le contrat d’assurance vie et son antériorité.

Rachat total

Lorsque le souscripteur d’un contrat d’assurance vie récupère la totalité du capital de son contrat pour sa valeur atteinte, il s’agit d’un rachat total. Ce dernier met un terme au contrat d’assurance vie et perd son antériorité notamment pour l’avantage fiscal.

Rendement

La notion de rendement pour un contrat d’assurance vie s’emploie en général pour le fonds euros du contrat. On appelle rendement, le taux d’intérêt annuel servi sur le fonds euros d’un contrat d’assurance vie. Habituellement l’assureur communique sur un rendement net de frais de gestion pour l’année écoulée ou à venir.

Rente viagère

Une rente viagère est une somme d’argent versée périodiquement à une personne durant sa vie. Dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, le capital constitué sur le contrat peut être reversé à l’assuré sous la forme d’une rente viagère et représente ainsi un revenu complémentaire régulier pour l’assuré.

Revenus complémentaires

Bénéficier de revenus complémentaires c’est tirer les fruits d’un capital déjà constitué. Ces revenus peuvent être issus de différents secteurs (immobilier, bourse, assurance-vie…). Ils peuvent compléter une activité à mi-temps dans le foyer, une année sabbatique, des études coûteuses, des loisirs ou encore compléter des revenus à la retraite ou plus tard pour faire face à une situation de dépendance

Réversibilité

Lorsqu’il existe plusieurs bénéficiaires à un contrat d’assurance-vie et que le versement du capital aux bénéficiaires est prévu sous la forme d’une rente, un bénéficiaire peut choisir qu’à son décès le versement de la rente se poursuive au profit d’un autre bénéficiaire du contrat. Ce choix du bénéficiaire est appelé clause de réversibilité.