Menu
Accueil / Cas clients / Financer les études de ses enfants

Financer les études des enfants.

Comment ne pas les endetter avant la vie active
70 000 € sur 5 ans
Le budget moyen pour un élève dans le supérieur

Julie et Paul ont 2 enfants de 6 et 8 ans. Comme de nombreux parents, ils parlent de projets futurs, ils parlent d'études supérieures et se demandent comment ils pourraient provisionner cette dépense future.

Car ils viennent de découvrir le budget moyen pour un élève dans le supérieur : cela représente 70.000 € sur une durée de 5 ans…

Alors comment faire ? faut-il se résigner ? Est-il judicieux de remettre à demain cette épineuse question ? Est-il opportun d'anticiper cette dépense ?

Heureusement, il existe de nombreuses solutions, comme l'assurance vie ou les placements immobiliers, pour provisionner cette charge future. Le facteur temps est déterminant. Or, plus tôt ce projet est pris en charge, moins l'effort à consentir est important, et plus la capacité d'épargne sera conséquente.

Naturellement, le choix du support (financier ou immobilier) est également décisif ; car pour le même effort d'épargne, on ne constitue pas le même capital dans le temps.

Cet écart de capital peut aller du simple ou double, et des avantages fiscaux peuvent encore améliorer l‘efficacité du placement.

L'optimisation des trois facteurs permettra d'atteindre quoiqu' il arrive les objectifs fixés.

Disposer d'un capital dans 8, 10, 15 ans sera votre meilleur retour sur investissement : il permettra ainsi de financer les études de vos enfants, et de choisir sans contrainte financière l'orientation et leur cursus.

Disposer d'un capital pour les études c'est surtout éviter le recours à l'emprunt. Car l'emprunt est parfois lourd à supporter dans un budget, coûteux en intérêts financiers, mais surtout contraignant à obtenir si les conditions de santé ou d'endettement ne sont pas réunis. Dans ce cas les enfants ne pourraient continuer leur cursus faute de financements.

Avant toute chose, avant de s'engager à faire le meilleur choix, il est important de se faire accompagner par un véritable professionnel en gestion de patrimoine.

Ce dernier, en fonction de plusieurs critères (moyens, capacité à épargner, revenus, impôts, …), sera en mesure de vous apporter à la fois la solution la plus conforme et la plus efficiente à vos attentes.